6 conseils pour réduire son budget courses

Que tu sois étudiant, jeune salarié ou maman, il y a fort à parier que tu aimerais dépenser moins dans l’alimentation… sans sacrifier la qualité. Dans cet article, tu trouveras quelques conseils pour faire la peau à tes tickets de caisse sans manger n’importe quoi. Pas question de hard-discounters ou de pizzas sous blister, ici on parle qualité au meilleur prix.

Faites une liste de courses

C’est la règle d’or pour réduire son budget courses de manière drastique. Aller faire les courses sans liste, c’est la porte ouverte à l’achat de tout et n’importe quoi. On estime qu’1/3 des produits achetés en grande surface sont des achats impulsifs. Avant de partir, ouvre ton frigo et regarde ce qu’il te manque. Tu peux aussi réfléchir aux plats que tu aimerais manger et acheter en conséquence.  Aussi, organiser ta liste de courses en fonction de l’emplacement des rayons limite les allers-retours et donc les tentations.

Ne fais pas les courses si tu as faim

Si comme moi tu as tout le temps faim, c’est vrai que c’est compliqué. En premier lieu, apprend à distinguer l’envie de manger de la véritable sensation de faim (je cherche toujours). Aller faire les courses le ventre vide, c’est la garantie d’acheter des produits sucrés et ultra-caloriques qui feront pleurer ton portefeuille. Tu peux donc aller faire les courses le week-end, après avoir mangé ou en milieu d’après-midi, (une fois que tu as pris ton petit goûter).

Fais le marché… et surtout les fins de marché

Après « le bio, c’est cher », on entend désormais « les petits producteurs c’est bien mais ça coûte un rein ». Et bien non. Pour avoir acheté des fruits et légumes en supermarché pendant plusieurs années ; je peux t’assurer qu’aujourd’hui, faire le marché ne me revient pas plus cher. De plus, les fins de marché te permettent d’avoir tes matières premières pour toute la semaine (si tu es d’accord pour cuisiner !) et pour trois fois rien. Et puis on ne va pas se mentir, les tomates d’Espagne achetées en grandes surfaces, ça a quand même plus le goût d’eau que de tomate.

Regarde le prix au kilo

Pas besoin d’être une stockeuse compulsive comme moi pour acheter 1 kilo de tagliatelles au lieu de 500g et le sucre en format familial. Acheter en gros te permet de faire des économies considérables… la plupart du temps. Certains distributeurs n’hésitent pas à faire de fausses promotions, alors ne te fais pas avoir. Si tes placards sont suffisamment grands, n’hésite pas à acheter les aliments secs en grandes quantités, si le prix au kilo est plus avantageux.

Emporte ton repas au travail

Ça, c’est probablement la première chose à faire pour réduire considérablement son budget alimentaire (et pouvoir acheter plus de chaussures). Que tu sois encore à l’école ou que tu travailles, il y a de grandes chances pour que tu aies accès à un micro-onde. Préparer ton repas à l’avance te prendra 20 minutes au maximum et te permettra d’économiser plusieurs dizaines d’euros chaque mois. Bien sûr, passer au McDo ou au BK la veille pour l’emporter le lendemain ne compte pas.

Apprend à cuisiner

Il y a quelques années encore, il m’arrivait d’inventer des recettes à base de viande hâchée, de curcuma et de nute… Non peut être pas quand même mais c’est l’idée. J’ai commencé à me débrouiller en cuisine quand j’ai vu passer des dizaines de recettes simplissimes sur Instagram et que j’ai décidé de les réaliser. Depuis, cuisiner est devenu un plaisir et j’ai une tonne de recettes en attente. Cuisiner plutôt que d’acheter des repas instantanés te permettra de faire de réelles économies. En plus, c’est souvent moins calorique et bien meilleur pour la santé.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *